Téléphone d’urgence Serenities avec bracelet détection de chute

Publié le 2 février 2016 par facilavi

Ce téléphone d’appel d’urgence est souvent acheté par nos clients pour une personne âgée seule qui vit à son domicile mais qui risque de tomber et de se blesser ou qui risque de ne pas pouvoir se relever après une chute. Ce système d’alarme augmente la sécurité des seniors à leur domicile.

 

Serenities avec bracelet détecteur de chuteLe téléphone d’alarme Serenities de Geemarc existe en 2 versions :

 

 

 

Les téléphones d’alarme

Les téléphones d’alerte fonctionnent tous sur le même modèle : le téléphone, branché sur la ligne de téléphonie fixe (France Telecom ou box Internet) de la personne âgée à domicile, est programmé avec des numéros de proches à alerter en cas d’urgence. Un message est également pré-enregistré dans le téléphone d’alarme lors de la programmation. Cela permet au proche qui reçoit l’appel d’identifier qu’il s’agit d’un appel au secours.

L’envoi de cet appel au secours est effectué par le téléphone sur activation du bracelet ou du médaillon porté par le senior.

Dans le cas d’un téléphone d’appel d’urgence classique, c’est la personne qui a besoin d’aide qui lance l’appel en appuyant sur son bracelet ou médaillon.

Dans le cas d’un bracelet (ou médaillon) détecteur de chute, c’est le bracelet (ou médaillon) qui envoie automatiquement l’alarme.

Le bracelet détecteur de chute

Geemarc bracelet detection de chute

Il a en fait, les deux modes de fonctionnement :

  • classique : la personne en détresse appuie sur le bouton central (noir), cela envoie un signal au téléphone qui lance les appels vers les proches
  • automatique en cas de chute : le bracelet est muni d’un accéléromètre qui va détecter si le mouvement est bien une chute et, dans le cas d’une chute, va envoyer le signal au téléphone qui va lancer l’appel vers les proches

C’est ce dernier mode de fonctionnement que nous allons décrire en détail :

La détection de chute :

Le principe de fonctionnement

C’est la valeur de l’accélération / du choc puis l’immobilité qui vont permettre au bracelet de déterminer si la personne est tombée ou s’il s’agit simplement d’un mouvement brusque, par exemple.

Pour ne pas se déclencher de façon intempestive et pour rien, le bracelet est programmé pour détecter les chutes réelles. Ceci est la raison pour laquelle le bracelet ne détecte pas les chutes « molles » comme une personne qui glisserait le long d’un mur par exemple. C’est également la raison pour laquelle les personnes qui testent le bracelet en tombant d’elles-mêmes n’arrivent pas à le tester car il ne s’agit pas de chutes réelles, même inconsciemment, on amortit sa chute.

Si le bracelet détecte une accélération suivie d’immobilité qui est pour lui une chute, il va se mettre à vibrer au bout de 25 secondes à une 1 minute 30 secondes.

Il se met ensuite à vibrer pendant une vingtaine de secondes. Il s’agit d’alerter la personne qui porte le bracelet qu’un appel au secours va partir.

  • Si la personne souhaite bien que l’appel parte, il suffit qu’elle ne bouge pas, ce qui se produira également si elle est inconsciente.
  • Si la personne ne souhaite pas que l’appel parte, il faut alors faire un ample mouvement du bras qui porte le bracelet. Celui-ci arrête de vibrer et l’alarme n’est pas donnée. Si la personne change d’avis, il lui suffira d’appuyer sur le bouton central du bracelet pour déclencher l’appel au secours.

Si la séquence n’a pas été interrompue par un mouvement ample du bras de la personne, le bracelet arrête de vibrer au bout d’une vingtaine de secondes et le voyant (led) rouge du bracelet s’allume en même temps que le signal est émis vers le téléphone qui va enclencher la séquence d’appels d’urgence vers les proches.

Comment tester le bracelet détecteur de chute ?

Il suffit de le laisser tomber d’une hauteur de 50cm environ. La séquence décrite ci-dessus doit alors se produire :

  • au bout de 25 secondes à 1 minute 30 secondes, le bracelet se met à vibrer
  • le bracelet vibre pendant une vingtaine de secondes
  • le voyant lumineux s’allume alors en rouge et le signal est émis vers le téléphone qui va lancer son alarme

 

Nos recommandations

Il est important d’expliquer autant que possible ce fonctionnement à la personne qui portera le bracelet, elle comprendra mieux ce qui se passera en cas de difficultés.

Il est également important de tester le bracelet et le téléphone avec la personne présente, et de l’aider à tester le système. Un exercice de simulation avec simple appui sur le bouton d’urgence du bracelet peut aider à réduire le stress en cas de chute réelle.

N’hésitez pas à nous faire part de vos remarques dans les commentaires à cet article ou à nous contacter directement pour plus d’informations.

Publié dans: Choisir un produit ?


Partager cet article:
Laisser un commentaire