Le maintien à domicile des personnes âgées - Quel accompagnement ?

Au début de l'année 2016, la cour des comptes a suggéré la mise en place d'aides à domicile mieux ciblées. Elles concernent la vie des personnes âgées. L'APA (Allocation Personnalisée d'Autonomie) serait ainsi revue pour correspondre d'encore plus près aux besoins des demandeurs. Actuellement, le niveau de ces aides financières à la personne est relatif aux ressources de chaque senior. La cour des comptes prévoit donc d'affiner l'adéquation entre ces revenus et le montant alloué.

La France fait tout son possible depuis quelques années pour accompagner le vieillissement de ses habitants. La situation entraîne en effet de la perte d'autonomie et la difficulté du maintien à domicile. Les chiffres rappellent que les plus de 80 ans verront leur population doubler d'ici les années 2060. Les personnes âgées seront donc plus de 2 millions en situation de forte dépendance. Leur maintien à domicile doit donc faire partie des priorités politiques. Voilà pourquoi les modalités d'attribution de l'APA doivent être revues.

Maintien à domicile des personnes âgées : un challenge

Si les médecins, les gérontologues ont bien cerné le problème de la perte d'autonomie, ils ont quand même du mal à la circonscrire. En effet, les problèmes de santé des personnes âgées sont extrêmement divers. Elles peuvent souffrir de troubles mentaux, moteurs, de pathologies lourdes...

Partant de là, quelle serait l'aide et les services les mieux adaptés à proposer ? Si l'aide à domicile peut jouer un rôle dans certains cas, elle ne suffira pas dans d'autres. Le maintien à domicile de la personne âgée présuppose un minimum de santé mentale et physique ainsi que des aménagements adaptés pour que tout se passe bien.

L'accompagnement au sein du logement est une solution, le portage des repas facilite le quotidien. En effet, la famille ne peut pas toujours être présente. Cette dernière d'ailleurs a bien du mal aussi à choisir les canaux sociaux et le plan d'aide personnalisée idéal pour son senior. Entre l'APA, l'aide sociale, les prises en charge de la sécurité sociale, les aides aux personnes âgées sont un vrai labyrinthe.

Un lourd budget à prévoir

« Le maintien en l’état de ces dispositifs concurrents ne se justifie pas : il serait plus pertinent de généraliser les outils qu’ils ont contribué à faire émerger, de définir à l’échelle nationale les modalités de la coordination entre les professionnels et de laisser les agences régionales de santé identifier les équipes qui en seront chargées localement ». Voici les propos tenus par les magistrats de la cour des comptes.

En revoyant toutes les procédures et les actions à mettre en place, un problème apparaît clairement. Le budget des ménages serait très négativement impacté. Actuellement, des chiffres indiquent que les familles financent environ 9% de ces coûts de maintien à domicile. Ils doubleraient dans le cas ci-dessus exposé. On sait qu'ils sont déjà beaucoup plus élevés dans le cas des personnes souffrant de la maladie d'Alzheimer.

L'objectif final est donc d'anticiper pour pouvoir soutenir de plus en plus les foyers aux revenus insuffisants. Voilà pourquoi l'APA se voit reconsidérée dans ses modalités d'attribution.

-

Dans notre dossier, vous trouverez des informations concernant :


Paiement sécurisé

Paiement 100% sécurisé

Livraison rapide

Livraison Colissimo de 24h à 72h

Livraison offerte dès 110€ d'achats

Satisfait ou Remboursé

Vous disposez de 14 jours ouvrables pour retourner vos produits

Besoin d'aide ?

A votre écoute du lundi au samedi au 01 34 94 00 28 ou par email