Les aides financières pour le maintien à domicile de la personne âgée

C'est souvent pour des "raisons de santé" que des aides à domicile s'imposent. En effet, la personne âgée a besoin d'un soutien pour pouvoir continuer à être plus ou moins autonome. Dans un premier temps, action sociale et aides financières vont s'allier pour permettre un maintien à domicile du senior. Certes, l'embauche d'une aide soignante, d'une auxiliaire de vie coûte cher mais elle est cependant plus rentable qu'un hébergement en logement pour senior, pour lequel il existe également des aides financières.

Tant que ce maintien à domicile est possible, il faut essayer toutes les options disponibles, sans oublier l'hébergement en famille d'accueil, pour aller dans ce sens. Des limites sont cependant à souligner.

APA, Allocation Personnalisée d'Autonomie

Cette allocation permet d'alléger la facture du service dispensé à la personne. Versée par le Conseil Général, maintenant Conseil Départemental, la somme est censée permettre, selon les ressources du demandeur, de mettre en oeuvre un plan d'aide : engager un personnel qualifié à domicile, par exemple. Le senior pourra ainsi bénéficier de soins divers et de supports pour ses repas, sa toilette, ses déplacements, par exemple.

Un problème se pose cependant dans le recrutement de ce personnel. Les seniors qui reçoivent l'APA ont du mal à trouver une auxiliaire de vie compétente qui se chargera de leur dépendance. Les employés manquent sur le marché du travail !

SSIAD et maintien à domicile

Pour pallier sa dépendance, la personne âgée peut aussi faire appel à des Services de Soins Infirmiers À Domicile, les SSIAD. Ces soins sont normalement pris en charge par la sécurité sociale, sur prescription du médecin traitant. Les infirmiers vont ainsi aider à la toilette, feront les pansements, les prises de sang de contrôle pour les diabétiques...

Le service est donc parfait sur le principe. Mais, là encore, se pose le problème du nombre d’intervenants. Il-y-a bien plus de seniors à assister que d'infirmiers pour le faire ! La solution peut être de passer par un cabinet libéral. Les soins sont donc directement payés par le patient âgé. Ce dernier sera remboursé sur la base de 60% de la Sécurité sociale.

SPASAD

Ce type de service (Services Polyvalents d'Aide et de Soins À Domicile) associe à la fois des soins infirmiers et des aides à domicile. Il couvre donc deux plans et cela simplifie la vie de la personne âgée.

La partie médicale est gérée comme avec les SSIAD et est prise en charge par la sécurité sociale. L'autre branche est supportée par l'APA, revalorisée dans le cadre de la nouvelle loi d'adaptation de la société au vieillissement, les Caisses de retraite, les mutuelles.

Aide fiscale

Le coût de ces services à domicile peut être couvert par des chèques CESU. C'est un réel avantage en terme de rapidité d'embauche et de gestion de la partie administrative. Là aussi, ce mode de paiement ouvre des avantages fiscaux indéniables pour l'utilisateur. Ils peuvent aller jusqu'à 50% du total des sommes payées. Par exemple si la somme de 2000 euros a été versée pour une aide à la personne, la réduction d'impôt sera de 1000 euros. Cette somme sera déduite des revenus fiscaux.

Pour les seniors qui bénéficient de l'APA, "la réduction d’impôt s’applique sur le montant égal à la différence entre le montant de la facture et le montant des aides perçues."

-

Dans notre dossier, vous trouverez d'autres informations concernant les personnes âgées dépendantes et leur maintien à domicile :

 


Paiement sécurisé

Paiement 100% sécurisé

Livraison rapide

Livraison Colissimo de 24h à 72h

Livraison offerte dès 110€ d'achats

Satisfait ou Remboursé

Vous disposez de 14 jours ouvrables pour retourner vos produits

Besoin d'aide ?

A votre écoute du lundi au samedi au 01 34 94 00 28 ou par email