Quelle aide financière pour les personnes âgées à domicile ?

Pour pouvoir bénéficier d'une aide à domicile, la personne âgée ou les personnes handicapées peuvent se tourner vers plusieurs solutions. On compte dans la liste pour aider au maintien à domicile, des financements très nombreux.

L’accompagnement de la personne en perte d'autonomie pour des raisons de santé, par exemple, exige l'emploi d'aides de vie. Le service va couvrir, par exemple, les préparations de repas, l'assistance à la toilette, la conduite du véhicule...

Les aides relevant de la maladie proprement dite dépendent de la sécurité sociale comme pour tout un chacun.

La personne âgée doit se sentir bien et en parfaite autonomie dans la gestion de son quotidien. Son maintien à domicile passe par là impérativement. Voyons donc ces aides financières qui favorisent ce maintien à domicile.

Caisses de retraite et aides sociales

La personne âgée dépend de une ou de plusieurs caisses de retraite. Elles lui versent une pension selon son ancien statut professionnel ou celui de son mari. Du fait que le secteur qui emploie le plus est le secteur privé, les seniors dépendent donc le plus souvent du régime général de retraite géré par la CNAV. Sinon, selon qu'ils étaient cadres ou pas, ils jouissent d'un régime complémentaire. Sa gestion se fait par l'ARRCO ou l'AGIRC.

Ces caisses vont ainsi dispenser leur aide pour le financement d'un service à domicile. Cette aide à domicile sera relative aussi au degré de dépendance, classé par une grille détaillée.

Sur le plan de la mutuelle, celle-ci peut aussi compléter des services pour les personnes handicapées ponctuellement ou non. Si vous souffrez d'aphasie par exemple suite à un AVC, le soutien de votre mutuelle peut jouer.

Comment obtenir ces aides à domicile

Les caisses n'attribuent pas automatiquement ces aides à domicile. Elles sont relatives à une évaluation précise de la personne âgée. Ainsi le senior est-il contrôlé à son domicile pour vérifier les besoins à couvrir. Ils sont bien entendu liés aux problèmes de santé, au handicap ou au niveau de dépendance. De plus les conditions de vie du demandeur sont envisagées. L’environnement familial est évalué ainsi que l’état de bien-être ou de détresse du senior.

A l'issue de ce contrôle, un bilan est fait qui détermine les solutions à mettre en place : le plan d'aide. La durée de l'action, quelques mois ou des années, est, elle aussi, prévue. Un plafond d'aide maximale est fixé à 3000 euros.

Ce soutien financier est aussi relatif aux ressources du demandeur. Au delà de 2100 euros mensuels le senior aura plus de 70% de la somme à payer de sa poche.

Autres aides

L'APA, Allocation Personnalisée d'Autonomie, la PCH (Prestation de Compensation du Handicap), peuvent aussi soutenir les investissements en matière de services à la personne. Enfin, il est aussi possible de bénéficier, pour le demandeur, d'un crédit ou d'une exonération d’impôt. (Cette dernière dépendra de l'âge de celui qui sollicite.)

Cela passera dans ce cas par l'emploi en direct d'un salarié par le senior. Le règlement par CESU, en effet, ouvre des avantages fiscaux majeurs, allant jusqu'à 50% d'allégement.

-

Dans notre dossier, vous trouverez des informations sur les possibilités d'aide pour le maintien à domicile :


Paiement sécurisé

Paiement 100% sécurisé

Livraison rapide

Livraison Colissimo de 24h à 72h

Livraison offerte dès 110€ d'achats

Satisfait ou Remboursé

Vous disposez de 14 jours ouvrables pour retourner vos produits

Besoin d'aide ?

A votre écoute du lundi au samedi au 01 34 94 00 28 ou par email