Les droits des personnes âgées en EHPAD et maisons de retraite

Les maisons de retraite accueillent de plus en plus de pensionnaires. Rien d'étonnant à cela ! La population des plus de 85 ans est passée de 200000 (en 1950) à plus de 1,7 million (en 2016). En 2012 on comptait sur le territoire 17 000 centenaires!

Les chiffres avancent qu'en 2060 23 millions de français auraient plus de 60 ans. Qu'en sera-t-il alors de leur autonomie ? Leur maintien à domicile sera-t-il possible, notamment en raison des charges financières, des coûts relatifs ? Faudra-t-il plutôt privilégier un hébergement en établissements spécialisés, EHPAD par exemple ? Ceux ci pourront-ils accueillir les demandeurs dans de bonnes conditions ?

En effet, un établissement ou une structure sociale pour personne âgée se doit de montrer un respect absolu à l'humain affaibli qui y séjourne. Il est en situation de dépendance ou de handicap, il a besoin d'aides de vie. Son état nécessite des soins. Voilà pourquoi une charte a été créée en 1999. Elle met en avant les droits du sujet dépendant. Elle peut aussi permettre aux proches en demande d'information et de conseil de savoir comment se comporter vis à vis des établissements d'hébergement.

La charte et le droit des seniors

Ce texte a été établi par la Fondation de Gérontologie et le ministère de l'Emploi et de la Solidarité. Il met en évidence des règles à observer par le personnel

  • Le résident âgé continue à choisir son mode de vie en établissement d'accueil. On ne peut lui imposer des règles qui ne lui conviennent pas
  • Les personnes âgées dépendantes sont libres de choisir aussi les établissements qui leur conviennent et qui sont adaptés à leur santé
  • Les établissements doivent également permettre aux résidents de s'épanouir par une communication inter-personnelle. Ainsi les seniors ont-ils la possibilité de se déplacer dans la structure, de participer à la vie collective, de recevoir leurs enfants... En effet, la présence de la famille doit être encouragée en structure d'accueil. C'est indispensable à l'équilibre du patient.
  • La personne âgée doit conserver la gestion de ses revenus et de ses biens
  • La pratique d'une activité est positive : le personnel soignant, la famille doit l'encourager dans ce sens !
  • L'orientation religieuse elle aussi doit entrer en ligne de compte quand un établissement est choisi. Le senior pratique le culte qui lui correspond !
  • Le personnel qui va s'occuper du patient est formé parfaitement sur le plan médical. Il est apte à faire face à tous les problèmes, les maladies, les malaises. Il offre des services rapides et efficaces.
  • Des traitements palliatifs doivent être mis en place quand la personne est en fin de vie. Souffrance et mal être doivent être évités avant tout. C'est une question de respect de la personne.
  • Si la personne est dépendante, il faut prévoir une protection juridique pour elle. Cette protection va bien entendu concerner son patrimoine. Mais elle touche également à son intégrité physique.
  • L'information est la meilleure manière de faciliter un dialogue. C'est dur de vieillir, de devenir sourd, de ne plus pouvoir se mouvoir. Il faut donc sensibiliser la jeunesse ou les adultes valides à cette difficulté qu'éprouve la personne au quotidien.

 

N'oublions pas en effet que la qualité de vie est primordiale pour tous les individus. Les seniors y ont droit autant que quiconque !

-

Dans notre dossier, vous trouverez des informations complémentaires concernant les personnes âgées et leur maintien à domicile :


Paiement sécurisé

Paiement 100% sécurisé

Livraison rapide

Livraison Colissimo de 24h à 72h

Livraison offerte dès 110€ d'achats

Satisfait ou Remboursé

Vous disposez de 14 jours ouvrables pour retourner vos produits

Besoin d'aide ?

A votre écoute du lundi au samedi au 01 34 94 00 28 ou par email