L'âge auquel on est une personne âgée varie selon les individus

Le XX éme siècle a connu en France de forts bouleversements démographiques. Le nombre des personnes âgées dans la société a explosé. Leur image elle aussi s'est vue révisée. Ces personnes âgées, dont on voit les photos jaunies au début du siècle, n'ont rien en commun avec notre pimpante grand-mère.

Celle ci en effet, en parfaite santé, va faire ses courses toute seule. Sa vie est organisée entre sorties, activités diverses, repas de famille. Elle reçoit aussi beaucoup à domicile. Elle entretient son physique, jouit d'une parfaite autonomie. Elle utilise les services en ligne, s’occupe elle même de ses soins. Elle a un peu de diabète, une affection commune de la vie actuelle. Cela ne l'entrave en rien dans son activité. Elle vit à son domicile des façon totalement normale, sans coût supplémentaire et sans avoir besoin des aides allouées aux personnes âgées dépendantes. Ma grand mère a 68 ans. C'est une senior déjà âgée selon les textes. En effet, la vieillesse démarre à 60 ans... A partir de ce moment on devient une vieille personne. Si cette définition était valide il y a encore quelques années, elle est vraiment discutable de nos jours.

Autrefois : personnes en situation de dépendance

Nos ancêtres ne bénéficiaient pas d'aide sociale en cas de perte d'activité. Ils travaillaient dur toute leur vie pour assurer "leurs vieux jours". Le quotidien était plus ingrat, les vacances inexistantes. Le corps était vraiment usé à 60 ans. L'âge marquait déjà les trentenaires. N'oublions pas ce texte de Balzac "la femme de 30 ans" qui ne présente pas une jeunette. Pensons aussi aux Catherinettes, ces célibataires de 25 ans, laissées pour compte à cause de leur grand âge !

Les personnes devaient donc assurer leur activité presque jusqu'à leur mort. C'est la perte de leur autonomie qui signait la fin de leur travail. A ce moment là, la famille prenait le relais et récupérait l'ancien désormais au repos. Il n'existait pas de transition entre activité et "retraite"

Les personnes âgées de nos jours

Notre siècle a fait coïncider deux périodes cruciales pour l'individu. Sa "vieillisse" et la retraite ( environ fixée à 60 ans) . Ainsi on associe communément "retraités" et "personnes âgées". Le pensionné n'étant plus actif, il rentre dans un nouvel état : celui de "vieux". Il se trouve également pris entre deux images. Il est trop jeune pour ne rien faire, mais il est trop vieux pour travailler.

Quelles conséquences sur le comportement  ?

La "jeune" personne âgée de 60 ans est tentée de se comporter comme un adulte encore actif. On voit d'ailleurs que la société et le marketing lui proposent des activités spécifiques. On assiste à l'essor des voyages pour 3éme âge. La population âgée peut aussi se tourner vers des loisirs. En effet, enfants et adultes sont "programmés" pour lutter conter l'oisiveté, vraiment mal considérée. Pour faire face au vieillissement on propose de plus en plus des activités aux seniors âgés ou plus jeunes. Cela doit les maintenir en forme et les occuper !

 L'âge est donc bien une notion arbitraire qui évolue avec des critères de société. On cherche de plus en plus à cacher ses méfaits car il fait très peur. Non seulement la déchéance physique mais aussi l'isolement qui y sont liés. L'état investit d'ailleurs beaucoup dans des structures destinées à adoucir la vie de la population âgée, il propose des aides. Les grands vieillards, les plus de 85 ans seront pris en charge aussi bien sur le plan médical que psychologique. Quel que soit "l'âge de la vieillesse", on met l'accent sur la qualité de vie de nos anciens.

-

Dans notre dossier, vous trouverez des informations complémentaires concernant les personnes âgées et leur maintien à domicile :


Paiement sécurisé

Paiement 100% sécurisé

Livraison rapide

Livraison Colissimo de 24h à 72h

Livraison offerte dès 110€ d'achats

Satisfait ou Remboursé

Vous disposez de 14 jours ouvrables pour retourner vos produits

Besoin d'aide ?

A votre écoute du lundi au samedi au 01 34 94 00 28 ou par email