Les aides du conseil général, conseil départemental pour la personne âgée

Une nouvelle loi qui date de 2015 a réduit les compétences du département. Mais certaines compétences phares ont été préservées. L'action sociale en fait partie. Solidarité et cohésion sont encore promues et soutenues par un service départemental. Tout ce qui touche aux personnes âgées ou aux personnes handicapées est concerné. Des maisons de retraite et établissements de santé sont créés. Pour favoriser le maintien à domicile du senior le service départemental prévoit une allocation personnalisée d'autonomie (l'APA) et des aides financières diverses.

La personne âgée dépendante: la situation

C'est d'ailleurs une bonne chose que cette généralisation de l'allocation personnalisée. On sait en effet que d'ici 2050, ils seront 6% à avoir plus de 85 ans sur le territoire. Ces personnes, parfois dépendantes, auront besoin d'aide à domicile. Même si leur famille peut les supporter, un hébergement dans un logement spécialisé peut s'avérer vite nécessaire. Dans ce cas, une aide départementale peut être vraiment bienvenue !

En effet, les chiffres indiquent que les conditions des retraités se sont améliorées sur les dernières années. Depuis 20 ans environ on note que ces derniers ont vu leurs ressources augmenter beaucoup plus nettement que celles des salariés. Pour autant, toutes les personnes âgées ne peuvent pas se prévaloir d'une grande aisance financière. Leur arrivée en établissement médicalisé ou le paiement d'aides à la personne peut se révéler problématique.

Les solutions mises en place au niveau départemental

On peut déjà noter que l'état a développé les structures destinées à accueillir les lourdes dépendances. Les places disponibles pour les demandeurs se trouvent toutes en établissement spécialisé, l'EHPAD. L'APA, pour sa part, vient encore renforcer les anciens dispositifs mis en place autrefois. Cette allocation au niveau du département propose une solution financière adaptée aux besoins du senior en perte d'autonomie. Toute la politique sociale en France tend en effet actuellement dans ce sens ! En 2002 les dépenses de santé se sont chiffré quand même à quelques milliards d'euros !

Les acteurs du plan d'aides sociales

Les intervenants, état, région, département jouent chacun un rôle dans la prise en charge des aides aux seniors. L'état va gérer la DDASS (Direction Départementale des Affaires Sanitaires et Sociales), le département organise le côté médical et s'occupe de l'APA. C'est donc lui qui va fixer ses conditions d'obtention et les cadres où cette allocation va intervenir. Ainsi aide à domicile, aide aux repas ou aux déplacements, règlement partiel d'un hébergement médicalisé sont concernés par le dispositif. L'allocation va aussi pouvoir couvrir une partie de frais d'un EHPAD, établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes.

Le conseil départemental détermine également les structures habilitées à intervenir dans les soins. Il faut cependant noter une chose. Pour bénéficier d'une allocation il faut impérativement être évalué de 1 à 4 selon les critères de dépendance définis dans la grille AGGIR. Si l'APA est attribuée sans condition de ressources, son montant, lui, en dépend. L'APA ne peut cependant pas être cumulée avec d'autres aides. Les personnes par exemple qui touchent la PCH ( prestation de compensation du handicap) ne peuvent la recevoir.

La loi du 28 décembre 2015 concerne l’adéquation société et personnes vieillissantes. Elle a donc pour objectif de revaloriser et d'améliorer les aides à domicile.

-

Dans notre dossier, vous trouverez des informations complémentaires concernant les personnes âgées et leur maintien à domicile :


Paiement sécurisé

Paiement 100% sécurisé

Livraison rapide

Livraison Colissimo de 24h à 72h

Livraison offerte dès 110€ d'achats

Satisfait ou Remboursé

Vous disposez de 14 jours ouvrables pour retourner vos produits

Besoin d'aide ?

A votre écoute du lundi au samedi au 01 34 94 00 28 ou par email