Le maintien en sécurité de la personne âgée dépendante à son domicile

La personne âgée, qui vit seule à son domicile court des risques permanents. Sa vie est menacée par tous les actes qu'elle effectue tous les jours. Elle peut se brûler cruellement en versant l'eau de son thé dans la tasse. Elle peut se casser une jambe en glissant dans sa salle de bain....

La famille n'est pas toujours consciente de ces dangers menaçant la santé, voire la vie du senior ! Elle donne un coup de main pour un maintien à domicile. Mais elle ne prend pas vraiment en note ce point : le senior familial est en perte d'autonomie ! Son maintien à domicile demande plus d'aides que cette simple présence familiale. Mais cette dernière, une aide par des professionnels, va coûter cher ! Même si l'état et les conseils généraux proposent l'APA, allocation personnalisée d'autonomie, tous les problèmes ne sont pour autant pas réglés.

Voyons en premier lieu les améliorations à effectuer à domicile.

Sécurité à domicile

Pour limiter les situations dangereuses, tout en assurant l'autonomie au senior, on peut imaginer remplacer les appareils ménagers au gaz par de l’électrique. Chauffage au fioul ou au gaz sont en effet une potentielle source d'accident. Le senior perd un peu d'odorat et oublie de refermer correctement un robinet.

Penser aussi à mettre en place des plaques à induction pour éviter de graves brûlures aux grand-mères, dont la dépendance grandit. Même si par mégarde l’aïeul met sa main sur le "feu" aucun risque pour lui ! Seule la casserole est chaude ! Certaines marques d'appareils ménagers ajoutent d'autres dispositifs de sécurité à leurs modèles pour personnes dépendantes. Un système anti débordement peut être proposé par exemple.

Il existe de nombreuses solutions et matériels pour aider les seniors à rester autonomes. Pour l'aide humaine et l'intervention, on peut faire appel à de la téléassistance, par exemple.

Prestations et services

Sur le plan du service on peut aussi envisager une action. Mais, comme on l'a vu, celle de la famille risque fort d'être limitée et rapidement inefficace.

En effet déjà, il est très difficile d'évaluer la dépendance. C'est pour cela qu'une grille a été mise en place pour essayer de classifier les personnes dépendantes. Elle va ainsi déterminer si un soutien financier est ou non justifié pour des services à la personne. Dans ce cas, il est possible de faire appel à des auxiliaires de vie qui vont supporter le senior dans ses tâches au quotidien...

Mais les chiffres mettent l'accent sur une dure réalité. Celle de la dépendance mentale. Elle augmente de façon exponentielle au delà de 80 ans. Ils sont ainsi plus de 16% à entrer dans cette catégorie ! Les troubles cognitifs affectant alors les personnes âgées vont jouer un rôle sur leur comportement, leur façon de penser, de se mouvoir... Ces cas de figure peuvent obliger alors à une prise en charge extérieure.

Le maintien à domicile peut se révéler très positif à la fois pour le senior et pour son entourage. Pour le premier, c'est une façon de se sentir encore chez lui et pour le second cela limite quand même les frais d'une garde à domicile (ils peuvent être pris en charge par des aides). Il se révèle aussi très positif sur le plan économique. Héberger un senior dans une structure revient très cher. Pour autant, il ne faut quand même pas hésiter à se poser la question suivante : à partir de quand le maintien à domicile devient-il néfaste sur tous les plans ?

-

Dans notre dossier, vous trouverez d'autres informations concernant les personnes âgées dépendantes et leur maintien à domicile :


Paiement sécurisé

Paiement 100% sécurisé

Livraison rapide

Livraison Colissimo de 24h à 72h

Livraison offerte dès 110€ d'achats

Satisfait ou Remboursé

Vous disposez de 14 jours ouvrables pour retourner vos produits

Besoin d'aide ?

A votre écoute du lundi au samedi au 01 34 94 00 28 ou par email