La journée mondiale des solitudes

Publié le 17 janvier 2020 par Facilavi-TS

Le 23 Janvier 2020 se déroulera la 3ème journée mondiale des solitudes (lancée pour la première fois le 23 Janvier 2018 par l’association « Astree » en obtenant le haut patronage de la ministre des solidarités et de la santé, Madame Agnès Buzyn.

A quoi sert la journée mondiale de la solitude ?

L’objectif de cette journée est de permettre un élan de solidarité afin de lutter contre l’isolement et la solitude. C’est également l’occasion d’en savoir davantage sur toutes les formes que peuvent prendre la solitude et l’isolement.

Qui est touché par la solitude et l’isolement ? Chiffres clés…

Homme qui tient sa tête dans les mains et qui à l'air triste et seul

A l’ère où les réseaux sociaux sont de plus en plus présents dans notre quotidien et où nous pensons être à l’abri, la solitude et l’isolement touche entre 5 et 6 millions de personnes en France quel que soit l’âge et la catégorie socio-professionnelle.

Ce sont donc environ 4 Français sur 10 qui en souffrent (4/10 Français évoquent la solitude comme étant personnelle : donc subie et 6/10 Français informent l’institut BVA en charge de l’enquête que la solitude leur est familière : subie par un proche par exemple ou dans le passé…) C’est un chiffre très inquiétant : en effet, une étude Américaine réalisée en 2018 indique que la solitude augmente la mortalité et les risques cardiovasculaires.

Une étude indique également que 10% de la population serait en situation d’isolement soit une personne sur 10.

Des conséquences qui sont catastrophiques et qui pourraient être évitées en prenant soin les uns des autres.

Les causes de l’isolement…

  • L’isolement lié à une rupture

Pour la majorité des personnes interrogées pour cette enquête, la solitude correspond à une rupture personnelle : 58% des répondants souffrent de la solitude suite au décès d’un proche, 42% suite à une séparation ou un divorce tandis que 43% en souffrent à cause du vieillissement et 21% à cause de problèmes de santé.

  • L’isolement lié à l’économie

Pour 31% des personnes interrogées, la perte d’un emploi peut être à l’origine de l’isolement et de la solitude tandis que pour 21% des répondants, il pourrait s’agir des difficultés financières.

26% considèrent quant à eux que la solitude peut découler d’un isolement géographique.

Quelles sont les différentes formes de solitude ?

La solitude peut se décliner sous plusieurs formes :

  • la solitude éprouvée, vécue comme un tabou
  • la solitude liée à l’isolement ou l’abandon (la plus mal vécue)
  • la solitude qu’on se choisit, celle des solitaires

La solitude éprouvée :

Ce sont les personnes timides qui souffrent le plus de cette solitude. Craignant le regard des autres sans cesse et avec la peur d’être rejeté, ils ne voient que leurs imperfections et se les reprochent souvent.

La solitude liée à l’isolement ou l’abandon :

La solitude liée à l’isolement ou l’abandon est souvent la plus mal vécue.

Les personnes en souffrent énormément et sous l’effet de l’habitude, la douleur et la tristesse commence à faire partie de leur état d’esprit normal.

Il est difficile pour ces personnes de sortir de cet état.

La solitude qu’on se choisit, celle des solitaires :

C’est la solitude excellente des solitaires qui savourent chaque instant de cet état et qui sont heureux de l’être. Quand c’est un choix, il n’y a pas de douleur.

Ils aiment être seuls et font tout pour le rester.

Comment aider une personne qui souffre de solitude ?

Mains se joignent et qui rappellent l'entraide

Comme nous l’avons vu, il existe différentes formes de solitudes et d’isolement et parfois, ce sont les personnes auxquelles ont pensent que cela ne pourrait pas arriver auxquelles ça arrive.

Voici quelques conseils simples, et faciles à réaliser :

  • Rendre visite à l’un de vos voisin qui habite seul : faire un jeu avec la personne concernée, l’inviter à manger une part de gâteau ou à venir diner chez vous, l’aider à aller faire les courses, lui passer un coup de téléphone, lui apporter le journal ou le pain du matin, discuter autour d’un café etc….
  • Appeler un de vos amis ou un membre de votre famille qui est seul : parler des dernières actualités, prendre de ses nouvelles…
  • Faire des visioconférences si vous habitez loin : ça peut permettre à la personne qui se sent seule de pouvoir voir sa famille, même si vous habitez à des kms et ne pouvez pas faire le déplacement à chaque fois elle pourra vous voir.
  • Si vous avez du temps, pourquoi ne pas participer à des actions « solidaires » et rendre visites aux personnes âgées de votre village qui en ont besoin par exemple ?
  • Vous êtes étudiant et vous cherchez un logement pour vous rapprocher de votre lieu d’étude ? pourquoi ne pas penser au logement solidaire (ou la cohabitation intergénérationnelle) ? vous serez logé gratuitement en échange de la compagnie que vous apporterez au senior et de quelques services : faire les courses, à manger etc…

Partager cet article:
Laisser un commentaire