Santé

Nouveautés sur Facilavi

Mesure et Purification de la qualité de l'air intérieur

La qualité de l'air est un facteur très important pour la santé. Afin d'obtenir un air de bonne qualité chez soi ou dans son entreprise, il est nécessaire de prendre la mesure de la qualité de l'air.

  • Mesureur de CO2 + témpérature + humidité

    Mesure la qualité de l'air (C02) Mesure la température dans la pièce Mesure le taux d'humidité dans la pièce Idéal pour les bureaux, les établissements recevant du public et la maison Modèle discret Mesures et affichage en continu pour une surveillance permanente Enregistrement des données Garantie 2 ans Norme CE, ROHS Batterie rechargeable

    269,00 €
    Expédié sous 72h
  • Mesureur de CO2 + °C + humidité

    Idéal pour les bureaux et les établissements recevant du public Indicateur sonore Indicateur visuel Surveillance permanente avec un affichage et des mesures en continu Lisible même de loin Garantie 2 ans Normes CE, ROHS

    349,00 €
    Expédie sous 72h
  • Mesureur CO2 + COV + °C + humidité

    Idéal pour la maison Modèle compact et estéthique Pour surveiller la qualité de l'air dans un pièce Alimentation USB ou piles Écran large Très lisible Indique aussi la température et le taux d'humidité dans la pièce Affiche l'heure Garantie 2 ans Normes CE, ROHS

    59,00 €
    Expédie sous 72h
  • Mesureur CO2 + COV + PM2.5 + indicateur

    Idéal pour la maison Modèle compact pour un gain de place Indispensable pour les personnes ayant des troubles respiratoires Mesure des PM2.5 et des PM1.0 Pour surveiller la qualité de l'air dans un pièce Alimentation USB ou piles Écran large Très lisible Indique aussi la température et le taux d'humidité dans la pièce Affiche l'heure Garantie 2...

    99,00 €
    Expédie sous 72h
  • Mesureur CO2 + COV + PM2.5 + HCHO

    Pour une surveillance permanente Pour la maison pou le bureau Mesure les particules fines et très fines Mesure les principaux polluants Indique la température Indique l'heure Indicateur sonore Indicateur visuel Batterie rechargeable Garantie 2 ans Normes CE, ROHS

    179,00 €
    Expédie sous 72h

Il existe de nombreux paramètres à mesurer pour connaître la qualité de l'air intérieur. De nombreux instruments de mesure en proposent un seul ou plusieurs.

En général, les instruments de mesure fournissent également la température ainsi que le taux d'humidité de l'air ambiant. Ces deux derniers paramètres donnent plutôt une indication du confort ambiant.

Que mesure-t-on pour évaluer la qualité de l'air intérieur ?

Le CO2 (Dioxyde de carbone) mesuré en ppm (partie par million, 1ppm représente 1g par tonne)

Il s'agit du taux de gaz carbonique contenu dans l'air intérieur. Le CO2 est naturellement présent dans l'air et nous en rejetons à chaque respiration.

Tant que sa présence ne dépasse pas certains seuils, cela ne pose pas de problème.

Jusqu'à 480 ppm, c'est un taux normal dans l'atmosphère. Jusqu'à 800 ppm, c'est un taux correct en intérieur. A partir de 1100 ppm, on sort du taux encore tolérable en endroit fermé. 5000 ppm représente la limite haute pour une exposition maximale de 8h. Les taux supérieurs sont néfastes pour la santé et peuvent même devenir fatals.

La concentration en COV (Composés Organiques Volatils)

Il s'agit de détecter la présence de Composés organiques volatils dans l'air intérieur.

Ces composés sont souvent issus de solvants, dégraissants, dissolvants, agents de nettoyage, disperseurs, conservateurs, agents de synthèse...

Le HCHO (Méthanal en gaz ou formol en solution dans de l'eau)

Il s'agit de mesurer la pollution de l'air intérieur en formaldéhydes. En intérieur, il provient des émanations de certaines colles, par exemple.

La pollution aux PF (Particules Fines ou très Fines) ou PM (Particulate Matter)

Les particules fines sont classées selon leur taille (source Wikipedia).

  • PM10 particules en suspension dans l'air, d'un diamètre aérodynamique (ou diamètre aéraulique) inférieur à 10 micromètres. Elles sont dites respirables et pénètrent dans les bronches. Elles incluent les particules mentionnées ci-dessous.
    • PM2.5 dont le diamètre est inférieur à 2,5 micromètres, appelées « particules fines ». Elles pénètrent dans les alvéoles pulmonaires.
    • PM1,0 dont le diamètre est inférieur à 1,0 micromètre, appelées « particules très fines ». Elles peuvent passer la barrière alvéolo-capillaire.
    • PM0,1 dont le diamètre est inférieur à 0,1 micromètre, appelées « particules ultrafines » (Nano particules)

Les particules d'un diamètre aérodynamique supérieur à 10 micromètres sont retenues par les voies aériennes supérieures (nez, bouche).

La règlementation de la surveillance de la qualité de l'air intérieur

Depuis le décret n° 2015-1000 du 17 août 2015 relatif aux modalités de surveillance de la qualité de l'air intérieur dans certains établissements recevant du public, il est obligatoire de surveiller la qualité de l'air dans certains endroits.

A partir du 01/01/2023, tous les Établissements Recevant du Public (ERP) devront contrôler la qualité de l'air intérieur.

C'est déjà le cas pour les établissements recevant de jeunes enfants depuis le 01/01/2018 et pour les collèges, lycées et centres de loisir depuis le 01/01/2020.

Quelles sont les actions possibles quand la qualité de l'air intérieur n'est pas bonne ?

La première des choses quand on constate que les taux mesurés dépassent les recommandations ou les taux souhaités, c'est d'aérer. En effet, l'air intérieur est beaucoup plus souvent pollué que l'air extérieur. En aérant, vous allez constater que la concentration en éléments non souhaitables va diminuer.

de toute façon, ne serait-ce que pour faire baisser le taux de CO2, juste émis par les personnes, il est nécessaire d'aérer régulièrement un bureau, les pièce d'un domicile, d'une entreprise...

Il convient également de repérer les éléments de mobilier ou de décoration susceptibles d'émettre des composés organiques volatils ou des formaldéhydes et de les éliminer.

Actuellement, les meubles, les revêtements muraux ou de sol sont notés avec une quantification de leur niveau d'émission.

Quel appareil de mesure de la qualité de l'air intérieur choisir ?

Les appareils de mesure de la qualité de l'air intérieur indiquent les valeurs mesurées des différents paramètres mentionnés ci-dessus : Taux de CO2, COV, HCHO, taux de particules fines, taux de particules très fines. Certains appareils mesurent plusieurs paramètres, d'autres sont plus spécialisés.

Dans certains cas, l'affichage mentionne également si les taux mesurés sont corrects ou pas. Cela peut se faire par une indication sous forme de smiley ou de couleur : vert, jaune / orange, rouge.

Selon les instruments de contrôle de la qualité de l'air intérieur, vous pouvez également définir des seuils de déclenchement d'alerte.

La purification de l'air

Quand les personnes sont allergiques ou que la situation le nécessite, il peut être intéressant d'utiliser un purificateur d'air.

Les personnes allergiques vont apprécier la filtration des pollens...

Un purificateur d'air, c'est en général un appareil doté de filtres plus ou moins fins / efficaces selon ce qu'on souhaite filtrer. Pour les appareils les plus efficaces et professionnels, la filtration est renforcée par un système qui va éliminer les virus, les bactéries par un traitement des filtres aux lampes UV.

C'est ce qui est utilisé dans des hôpitaux, par exemple.

Revenir aux produits pour la qualité de l'air intérieur

Paiement sécurisé

Paiement 100% sécurisé

Livraison rapide

Livraison Colissimo de 24h à 72h

Livraison offerte dès 110€ d'achats

Satisfait ou Remboursé

Vous disposez de 14 jours ouvrables pour retourner vos produits

Besoin d'aide ?

A votre écoute du lundi au samedi au 01 34 94 00 28 ou par email